Pages

mercredi 11 juin 2008

2008 - John Legend - Live from Philadelphia - Reviews - Chronique d'un artiste pas comme les autres : une Légende est née dans le monde du R'n'B

Tracklisting :
01. Do U Wanna Ride
02. Heaven
03. Stereo

04. Let's Get Lifted
05. Alright
06. Number One
07. Save Room

08. Where Is The Love (featuring Corinne Bailey Rae)

09. I Can Change
10. I Want You (She's So Heavy)

11. Slow Dance

12. Dance To The Music
13. Again

14. P.D.A. (We Just Don’t Care) / Feel Like Makin' Love Medley
15. Used To Love U
16. Ordinary People

17. Coming Home

18. Show Me (Encore)

19. So High (Encore)


John Legend représente, selon moi à l'heure actuelle, le seul capable de réconcilier les adeptes du R'n'B commercial (R. Kelly, Usher, etc. bon et je ne cite que les meilleurs... ) et ceux qui apprécient un R'n'B plus exigeant, plus orienté nu-soul (D'angelo, Maxwell, Rahsaan Patterson, etc.). Je me souviens parfaitement de la toute première fois que je l'ai entendu : on ne citait pas encore son nom sur notre continent mais MTV diffusait déjà sa première vidéo I Used To Love U et cela fut un coup de foudre, cette chanson dénonçant le matérialisme outrancier de la gent féminine (ohh il m'a tout de même fait sourire car depuis quand les hommes ne sont pas aussi matérialistes avec leurs grosses voitures hors de prix et leur utilisation de l'image des femmes comme un étendard ?) m'a de suite fait succombé à son charme : cette voix avec ce grain de voix un peu éraillé et surtout très soulful (dans la droite lignée des grandes voix de crooner), ce flow, le rythme entraînant de cette song...

A l'époque il avait déjà travaillé avec du beau monde : Alicia Keys, Jay-Z, Lauryn Hill et j'en passe, à 27 ans Kanye West lui a donné sa chance et un premier album a vu le jour en 2004 : Get Lifted : ce premier album fut encensé par la critique, récolta de nombreux prix et rencontra un succès certain au niveau des ventes mondiales. Il donnait un coup de fraîcheur au R'n'B mainstream avec des qualités proche du néo-soul et en y incorporant des senteurs hip hop, je commençais à en avoir ras-le-bol des jérémiades de R. Kelly et d'Usher qui se répetaient à n'en plus finir... Les meilleures chansons de cet album sont : Let's Get Lifted, Ordinary People, So High (assez proche de l'univers de Maxwell), She Don't Have To Know, Number One, bref difficile de trouver une mauvaise track mais...

Ce qui est le plus bizarre c'est que pour son deuxième opus Once Again sorti en 2006, de 1. la sortie de ce deuxième opus a été peu relayé et les médias ont beaucoup critiqué cet album en le prenant en comparaison avec le premier et de 2. moi aussi, sans être déçue, je l'avais écouté à l'époque et je trouvais qu'il était inférieur au premier pourtant j'avais tout faux : sachant que j'étais sur le point de chroniquer prochainement le Live de notre ami John je me suis replongée dans sa discographie (un bien grand mot pour deux albums studios sortis et des Live inédits dans nos contrées lointaines) et j'ai découvert que le deuxième album est en tous points supérieur au premier : il est plus cohérent (l'influence de Kanye West et du hip hop en général se fait moins sentir), chaque chanson est un pur bijou, la lecture des pistes s'enchaînait avec un pur plaisir. En résumé, le ton de l'album est plus doux (presque piano/bar par moments), sensuel et amoureux, John Legend a réellement mûrit entre les deux opus et sa voix de même : il fait beaucoup moins d'effets de style qui agaçent beaucoup les non amateurs de guimauveries et est plus posée, plus sobre. Bref redécouvrir cet album fut une excellente surprise pour mes tympas un peu lassé du premier opus excellent mais un peu lassant sur la longueur... Les meilleures pistes à découvrir : Save Room, Maxine, PDA, Stereo, Show Me, Where Did My Baby Go, Heaven, Each Days Gets Better, Another Again, Coming Home, enfin l'entièreté de l'album mérite votre attention... je n'hésite pas à affirmer que cet album qui oscille entre pop, R'n'B et nu-soul est un petit chef d'oeuvre du genre.

Do You wanna Ride
ouvre ce Live : une invitation à son concert, c'est accepté avec joie (cette chanson/collaboration se retrouve sur l'album Kingdom Comes de 2006 de Jay-Z). Heaven (issue de Once Again) prend toute sa dimension avec le Live Band : plus old school que jamais John legend arpente cette chanson à un rythme d'enfer, les choeurs apportent une belle profondeur à l'ensemble. Stereo (issue de Once Again) est une de mes chansons préférées concernant le catalogue mid/ip tempo du monsieur et j'avais peut d'être un peu déçue du résulat car souvent ce type de chanson est massacré en Live, ici il n'en n'est rien : John assure, c'est lui qui mène la danse avec son piano à un rythme infernal, quel punch ! Lets' Get Lifted (issue de Get Lifted) en Live c'est presque mieux : un son plus organique, un sans faute de John Legend sur ce mid tempo R'n'B, une belle réussite. Alright (issue de Get Lifted) un autre mid tempo matiné de hip hop sur son premier album sonne désormais soul, une belle implication de John niveau interprétation sur ce morceau qui gagne en inténsité avec les choeurs.

Number One
(issue de Get Lifted) ne bénéficie pas de la participation de Kanye West et ne perd en rien de sa qualité niveau interprétation mais le bas blesse niveau arrangements musicaux car le morceau perd le côté groovy irrésistible de la version originale. Dommage mais je m'en remettrai... Save Room (issue de Once Again) est une chanson soulful sur les rapports amoureux et sur l'attachement, superbe à l'origine elle gagne encore niveau soul en Live, John apporte une belle interprétation nuancée et fait même partager son public, un vrai showman. Where Is The Love avec en featuring la délicieuse Corinne Bailey Rae est un titre inédit (à l'origine c'est un titre de Roberta Flack and Donny Hathaway) qui nous procure un très beau moment, un duo plein de tendresse qui s'accorde parfaitement.

I Can Change
(issue de Get Lifted) est une chanson à la base influençée par la soul, le hip hop et le gospel, une fois de plus la version Live apporte une énergie et une montée en puissance parfaites. I Want You est le deuxième inédit de cet opus (une reprise de Beatles) sans complexe John délivre une prestation énergique et sensuelle, à noter que l'orchestration du morceau est top niveau. Slow Dance (issue de Once Again) offre un beau moment de groove et de relaxation, John de nouveau parle à son public puis reprend sensuellement l'ascension de son morceau. Un délice. Dance To The Music est le troisième morceau inédit (une reprise du groupe légendaire funky/psychédélique Sly & the Family Stone), cela funk de tous les côté, John accompagnée d'une de ses choristes - Jessyca Wilson si je ne me trompe - assurent le spectacle de très belle manière, on sent le public conquis, mention particulière pour le Live Band.

Again
(issue de Get Lifted) est la vraie première ballade de ce Live, c'est entre John et son piano que cela se passe et le soulman s'en tire avec les honneurs, il n'est jamais meilleur que dans les moments d'intimité qui mettent en valeur sa capacité à toucher, à transmettre des émotions. Magnifique. P.D.A. (We Just Don’t Care) (issue de Once Again)/Feel Like Makin' Love Medley John a décidé de mêler sa chanson (ode au voyeurisme...) à une chanson sensuelle de Roberta Flack : au départ le rythme un peu syncopé n'est pas toujours des plus agréables à l'écoute mais une fois la chanson de Roberta Flack amorcée le rythme devient plus fluide et groovy, il se rattrape très bien... Used To Love U (issue de Get Lifted) est la première chanson qui l'a fait connaître devant le grand public. Cette chanson au départ aux influences hip hop devient plus soulful en Live, John assure le niveau très rapide du flow original, c'est par-fait de bout en bout avec une touche reggae.

Le Live finit en douceur avec les chansons suivantes : Ordinary People (issue de Get Lifted) est la chanson qui l'a consacré, John Legend offre une interprétation tout en douceur et en émotions, des frissons m'ont parcourus l'échine, un plaisir de redécouvrir cette chanson en Live, le courant passe très bien entre John et ses spectateurs, un moment magique. Coming Home était une de mes chansons préférées sur Once Again, centrée sur l'Irak cette chanson jamais sirupeuse mais émotionellement intense est aussi réussie en Live, John assure une interprétation boulversante. Un superbe moment. Show Me (issue de Once Again) est également une chanson que j'affectionne tout particulièrement, pour l'interprétation tout en douceur et en nuance de John, ne déçoit pas en Live que du contraire : la douceur et la simplicité sont au rendez-vous, un autre highlight de cet opus Live à écouter. So High (issue de Get Lifted) clôt la setlist avec brio : le rythme au départ ouaté prend forme au fur et à mesure avec des guitares et des choeurs en grande forme pour finir en douceur.

Mis à part deux ou trois chansons qui ont bénéficié d'arrangements qui ne me reviennent (avis personnel) pas ce Live démontrent incontestablement les qualités énergiques de showman
de John Legend sur les morceaux au rythme endiablé mais pas que cela : sur les ballades, il brille plus que jamais en faisant transmettre des émotions pas toujours évidentes en Live (et encore moins quand on ne s'est pas rendu à son concert), il n'a pas besoin d'un Live Band pour être à son top, lui et un piano avec quelques choeurs et des arrangements discrets, à ces moments là, il touche à la perfection, aux autres, il veut en jeter plein la vue (les oreilles) pour le plus grand plaisir des spectateurs et pour notre joie d'auditeur. Avec peu de matériel original (uniquement deux albums) il arrive à imposer son style en Live et à nous procurer de la musique de qualité sur des arrangements (en majorité) réussis et vibrants ainsi qu'une atomsphère Live positive et emballante. Un Live indispensable pour les amateurs de celui qui se nomme Legend, John Legend. Et ce n'est pas finit l'année 2008 s'annonce riche car dans le courant 2008 un album studio devrait voir le jour... on en reparlera de cette (future) légende.

80/100 : un très bon Live pour les amateurs du Monsieur.

En vidéos
:

Coming Home :

Where Is The Love :

Each Day Gets Better & Save Room :

5 commentaires:

charlie a dit…

ahh dis donc pour la deuxième fois que je viens ici tu me rend très heureux moi qui croyait être le seul à penser qu'il se renouvelle sans arret.
Rare sont les chansons ou je connait tous les couplets, c'est le cas de so Hight que tu as très bien décrit
idem pour PDA, save room etc etc.
il est dans mon top 5 artistes favoris
Bravo pour la qualité de tes articles très complets c'est agréable on sent que tu y passe du temps et pour ca tu mérite largement ta place dans ma modeste blogroll. bravo t'as gagné un lecteur ;)

dubleudansmesnuages a dit…

j'adore John Legend.

je tague, tu tagues, il tague
http://dubleudansmesnuages.com/?p=2665

Sonia a dit…

Hello Saab,

Merci pour tes commentaires sur le blog que je partage avec Emily : http://mysoul.fr/

Je vois qu'on partage la même passion pour la musique et en pluuus les mêmes goûts musicaux ! Ca fait plaisir !

Félicitations pour ton blog bien complet ! Maintenant que je connais l'adresse, je viendrai y jeter un oeil de temps en temps.

A très vite.
So'

mysoul-rnb a dit…

un grand artiste
j'adore

Curious woOorld a dit…

j'adore John Legend (qu'est ce que j'ai pu l'écouter!!!!) mais je dois dire que le deuxième album, ne m'a vraiment pas touché comme le premier... mais faut que je m'achète ce live... je le trouve pas à la fnac.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails