Pages

lundi 30 juin 2008

Nouveautés - Maxwell / Rahsaan Patterson / D'Angelo / Raphael Saadiq / John Legend / Robin Thicke - Le VRAI R'n'B masculin revient en force

Maxwell : sa trilogie postposée depuis plusieurs années et une première apparition le 24 juin 2008 à la télé pour les BET Awards pour un hommage à Al Green : une reprise de Simply Beautiful retournante

D'abord un petit mot sur mon chouchou : Maxwell. Je l'ai découvert il y a quelques années maintenant et je ne me lasse d'écouter ses albums : un premier album Maxwell's Urban Hang Suite (1996) qui avec l'aide de Stuart Mathewman (Sade) et Leon Ware (producteur du fameux I Want You de Marvin Gaye) a propulsé Maxwell comme l'un des plus beaux espoirs de la nu-soul : une pincée funky de Prince, la touche de fragilité et d'intensité de Marvin Gaye ainsi que la douce sensualité de Sade et le tour est joué : une légende est née. Les singles tels que Ascencion (ici la vidéo), Whenever Wherever Whatever (ici la vidéo) et ...Til The Cops Knockin' (ici la vidéo) font exploser sa notoriété auprès d'un public assez large.

...Til the cops knockin' :




Lonely's the only company (I&II) (d'une douceur...) :




Par la suite il surpendra son public plus d'une fois : un deuxième album sous forme de MTV Unplugged (1997) dans lequel il reprendra des artistes aussi éloignés de son répertoire que Kate Bush (This Woman's Work) (ici la vidéo) et Nine Inch Nails (Gotta Get Closer)(ici la vidéo).

This Woman's Work (une reprise éblouissante) :




Son deuxième (vrai) opus Embrya apparaît en 1998 et de nouveau aussi surprenant que réussi Maxwell ne se trouve jamais ou on l'attend : musique douce, sensuelle, carressante presque lounge très influencée par Sade et une ryhtmique latine. Malgré des critiques mitigées, Maxwell ose expérimenter (selon moi c'est peut être son meilleure opus).

Luxury : Cococure :




Maxwell cependant, un peu échaudé par les critiques et ne voulant définitivement pas se mettre à dos une partie de ses fans (large public), revient pour son troisème opus studio Now (2001), à une recette plus classique dans la droite lignée de son premier opus : mid-tempos bien rodés et ballades oncteuses : il fait de nouveau l'unanimité et sera emmené dans les charts par les singles suivants : Get To Know Ya (ici la vidéo) et Lifetime (ici la vidéo).

Unknown Symptom (une de mes chansons préférées tout court, très mélancolique) :




Depuis 2001, Maxwell a quasiment disparu de la scène musical (hormis quelques participations) et cela fait maintenant 2 ans qu'il nous promet une trilogie musicale dénommée Black Summer's Night, sur son Myspace, depuis près d'un an, traîne un snippet d'un peu plus d'une minute prometteur mais beaucoup trop court :

Pretty Wings :




Mais ô quelle belle surprise, le 24 juin 2008, il a fait une apparition, très remarqué, aux BET Awards lors d'un hommage à Al Green qu'il a partagé avec Jill Scott et Anthony Hamilton : en troisième partie de l'hommage il est apparu sous les acclamations du public pour reprendre Simply Beautiful, un moment exceptionnel : il a démontré que musicalement il est toujours à la page et sa voix n'a pas changé d'un iota toujours aussi douce, sensuelle, ô combien paradisiaque :

Simply Beautiful :




Vidéo de sa performance ou ici :
2008 BET Awards Maxwell - Simply Beautiful -

Le premier album de la trilogie devrait apparaître cette année : qui sait ? Cette apparition devrait booster la parution en tous les cas.

Rashaan Patterson : son nouveau projet : son groupe SugaRush Beat Company fait déjà des émules avec un premier extrait Love et un album prévu à la rentrée. Le génie de la nu-soul n'a pas finit de faire parler de lui

Mais qui est Rahsaan Patterson ? Illustre inconnu pour beaucoup, il représente depuis la (presque) disparition de Maxwell et D'Angelo de la scène musicale, le musicien le plus doué de cette génération nu-soul issue de la vague des années 90's. Une plume fantastique et une voix surréaliste sont les qualités essentielles de ce grand monsieur.

A son actif 4 albums tous incontournables qui mêle les influences de Stevie Wonder et surtout de Prince : Rahsaan Patterson (1997), Love In Stereo (199), After Hours (2004) et Wines & Spirits (2007).

My Sweatheart (issue du premier opus eponyme) :




Friends Of Mine (issue de Love In Stereo) :




So Hot (issue de After Hours) :




Oh Lord (Take Me Back) (issue de Wines & Spirits) :




Je ne m'étends pas davantage car je chroniquerai très bientôt l'un des meilleurs albums de soul sorti l'an passé : Wines & Spirits.

Rahsaan est sans cesse à la recherche de sons différents et cette année il fait partie d'un groupe dénommé SugaRush Beat Company avec Ida Corr (chanteuse également) et le producteur Jaz Rodgers. Ce groupe alternatif veut apporter un vent de fraîcheur à la soul un peu à l'image de Lucy Pearl (ex groupe de Raphael Saadiq) et de Gnarls Barkley. Le premier extrait Love est tout simplement une tuerie :

Love :




Love :


Un version de Love (Live) : sublissime :


Un autre extrait They Said (Live) : ce morceau se démarque clairement par son côté très outkastien :


Leur premier album devrait sortir entre la mi-août et la mi-septembre 2008, voir leur site officiel ici.

Myspace

D'Angelo : Son contrat racheté par J Record à Virgin, celui-ci devrait sortir 8 ans après le succeseur de Voodoo... Il faudra le voir pour y croire.


D'Angelo, son doux nom laisse rêveur : en 1995 sort son premier opus Brown Sugar et de suite il est désigné comme le successeur de Marvin Gaye, son premier album, son premier chef d'oeuvre avec des morceau tels que Lady, Brown Sugar, Cruisin' c'est la consécration.

Cruisin' :




Me and Those Dreamin' Eyes of Mine :




Il faudra 5 ans pour donner un successeur : Voodoo (2000) vient asseoir définitivement son aura exceptionnelle sur la scène nu-soul américaine : de nouveau chef d'oeuvre avec le fameux morceau doté d'une vidéo (ici) très hot de Untitled (How Does It Feel).

Untitled (How Does It Feel)
:




Depuis peu de nouvelles (quelques collaborations et frasques) et un projet James River avec le producteur ?uestlove (The Roots) avorté. Cependant cette année 2008 semble être la bonne pour un retour avec aux manette le producteur très occupé Raphael Saadiq et ?uestlove, en attendant The Best So Far vient de sortir fin juin 2008, un best of agrémenté de quelques inédits pour patienter...

Raphael Saadiq : l'un des musiciens de soul music les plus importants de notre ère revient avec un troisème album studio qui s'annonce très prometteur, une plongée dans les années 60's...


Fondateur du New Jack Swing avec son groupe Tony! Toni! Toné! à la fin des années 80's il est essentiellement connu pour son impressionnant travail de producteur (D'Angelo, Joss Stone, Kelis, Marcus Miller, The Roots, Jill Scott, etc.) mais a entame depuis 2002 une carrière solo des plus intéressantes avec un son nu-soul affirmé et des influences telles que Curtis Mayfiled ou Shuggie Otis et Chic : Instant Vintage (2002), Ray Ray (2004) et All Hits At The House Of Blues (2005).

Be Here (feauturing D'Angelo)
(issue d'Instant Vintage) :



Grown Folks (issue de Ray Ray) :



Il revient cette année 2008 avec un album The Way I See It qui sortira dans le courant de l'année mais le premier morceau vient d'être leaké Love That Girl avec en toile de fond la musique soul des années 60's :

Love That Girl (une bombe):

Un nouvel extrait I Like It (un autre bombe) avec en featuring Stevie Wonder en écoute ici.


Son Myspace pour plus d'informations.


John Legend : le retour du dandy va faire mal, son album Evolver qui sortira à l'automne fait déjà parler de lui avec un premier teaser Green Light : une collaboration explosive avec Andre 3000 (Outkatst)


Je vous en avait déjà parler ici de la discographie et du dernier Live de ce grand monsieur de la soul mainstream de qualité. Il revient cet automne avec Evolver : aux commandes The Neptunes, Andre 300, Kanye West, Cee-Lo, etc. Premier extrait up tempo : Green Light.

Green Light (featuring Andre 3000) :



Robin Thicke : celui qui suit de près John Legend dans la soul mainstream vient peut être de rattraper son rival avec un premier extrait Magic aux sonorités très Marvin Gaye

En 2000 est apparu un drôle de bonhomme Thicke avec un album aussi strange que son nom Cherry Blue Skies ré-édité en 2003 sous le nom de A Beautiful World avec le single When You Get Alone (ici la vidéo), un album brouillon mais prometteur qui n'a pas rencontré son public. Mais le monsieur est ambitieux et sa rencontre avec Pharrell Williams va à jamais changé sa carrière musicale avec l'excellent premier single Wanna Love U Girl de son deuxième opus The Evolution Of Robin Thicke (2006). Un deuxième opus qui se révèle dans l'intégralité de son écoute, certainement une des meilleures sorties de soul music de 2006 n'en déplaisent aux détracteurs qui le comparent injustemment à Justin Timberlake à cause du timbre de voix similaire.

Lost Without You (ici la vidéo) :



Wanna Love U Girl (ici la vidéo) :



2 The Sky :



2008 pourrait être son année, un premier excellent extrait Magic qui utilise le sample Feel Good de Marvin Gaye provoque déjà une polémique sur le "pillage" mais je n'en n'ai que faire de ces querelles de clocher (c'est chaque fois pareil dès qu'un blanc se permet de chanter de la soul) car son nouvel opus Something Else sortira dans le courant de l'été...

Magic :



Merci au site Mysoul.fr et à son équipe : Emily et Sonia pour toutes ces infos.

10 commentaires:

Steevy a dit…

Grosse fan de Maxwell apparement .. je trouve avant tout que l'article est plus soul/nu soul qu'rn'b en tout cas c'est entièrement du bon apart pour D.angelo sur lequel j'ai toujours eu du mal malgré moi , le reste m'a toujours beaucoup mention speciale au 3 derniers .
Raphael est un Genie .
John Legend s'ensort plutôt bien malgré son changement de style et robin Thickle bien que son single me semble trop répétitif .. promet de nous faire un bel album.
Kissous .
je découvre ton blog et il est super bien foutu.
Bravo . je poste là une critique de" Love The Woman" de Chante moore .
tu l'as écouter ? si ce n'est fait Tu devrais sans aucun doute aimer vu tes gouts .. enfin Voilà .
Re-Kissous.

cee kay a dit…

Sans Raphael Saadiq je en sais pas ce que serait la Soul ces 20 dernières années, quelle voix ! quel auteur !

Jess a dit…

Comment résister à Maxwell, un de mes choucous aussi ? :o)
Merci de ton comm' et ravie aussi de te retrouver.

charlie a dit…

ma préférence va à John legend mais tous ceux cités sont exceptionels et je vais d'ailleur me réécouter tout ca

Nagagate a dit…

J'aime la Soul et ce billet sur tant d'artiste que je ne connais pas est une vrai aubaine!
Maxwell, c'est très bon et j'aime sentir (plustôt entendre) la touche à Sade (dont je suis fou amoureux...chut!) A vrai dire, c'est de toi que je vais finir par être amoureux si tu continues à me faire découvrir des perles pareille...
Il faut du temps pour écouter toutes les chansons, je reviens vite!!!

Nagagate a dit…

C'est Magic "2 The Sky" est un slow de la mort qui tue!!! j'adore!
(quand on pense que les jeunes ne savent même plus dancer le slow, quel gachi! imagine tout ce qui peut ce passer sur une zic pareille...)

Bizz

Mrs Pillsbury a dit…

je les aime tous mais n'arrive pas (toujours pas) à les entendre sur ton blogue alors je vais me rabattre sur youtube de ce pas !

Maxell m'a manqué ! J'ai hâte d'entendre cette prestation spéciale !

dubleudansmesnuages a dit…

Voilà qu eje me sens comme un chat regardant dans un bocal des jolis poissons dont il s'étonne de l'existence.

Belle pléyade. Sans aucun doute.

Je connais John Legend, et bien évidement je l'adore.

Donc, tu n'es pas encore perdu.

Jess a dit…

Petite anecdote du jour:
Une amie m'envoie un mail hier soir:
- "tu vas être folle, regarde la vidéo de Maxwell que j'ai trouvé..."
Et où je tombe ? ICI :o) :o)
Bonne journée.

Anonyme a dit…

Très bon Blog! On en apprend pas mal, et c'est super agréable à lire, je suis un fan fou de D'Angelo. Et tout comme beaucoup, j'attend avec impatience son prochain projet, hésites pas à passer son mon blog, je pense qu'on a quelques goûts en commun:

http://jamarjohnson.skyblog.com

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails