Pages

lundi 21 juillet 2008

2008 - Little - Premier Album Eponyme - Reviews - Chronique d'une jeune artiste douée à l'univers fantaisiste et sophistiqué

Tracklisting :
01. Je veux des violons

02. Petite Coccinelle

03. Trois Accords

04. Chanson de filles

05. Les Petits Bouts de moi
06. De Rien

07. ZZZ
08. Sexe, Drogue et Rock'n'Roll

09. Ce n’est pas

10. Ici bas
11. N’importe quoi

Aurélie Nguyen est une chanteuse française d'origine vietnamienne âgée de 21 ans. Son pseudo Little a été choisit en raison de sa "petite taille" de 1m58 et fait également référence au monde imaginaire qu'elle a construit depuis son enfance. J'ai vraiment un coup de coeur pour cette artiste originale : une voix douce et enfantine cajoleuse, des textes pas si sages que cela et une musique électro pop élégante et atmosphérique. En Belgique, c'est simple personne n'en parle et le "mini" buzz qu'elle a suscité en France l'année passée avec son MySpace, la sortie de son EP : Rose Bonbon et au début de cette année en avril 2008 avec la sortie de Little s'est vite essoufflé hélas pour la demoiselle qui a fournit un très joli premier album des plus prometteurs.

Je l'ai découverte, par hasard comme d'hab', en visionnant la vidéo Je Veux Des Violons (le premier extrait de l'album et j'espère pas le dernier...) et après avoir été impressionnée par son univers original et accessible je me suis dit pourquoi ne pas jeter une oreille sur cet album introuvable, bien entendu, en Belgique. Après avoir fait une excellente affaire sur PriceMinister je me suis laissé embarquée dans sa musique et cela a été une très bonne surprise musicale pour moi qui ne suis pas foncièrement une amatrice de musique française.

Je Veux Des Violons
est le single qui aurait pu faire exploser le capital de la jeune fille : une chanson pop/rock catchy de belle qualité, une Little émouvante, pleine de panache, une vidéo originale, des paroles qui touchent la plupart des "filles" toutes tranches d'âge confondues et pourtant pas de Top 50 en vue ni de bouche à oreille... cette chanson semble trop bien pour le grand public habitué à des niaiseries, je la garde pour moi bien au chaud qui traversera cet été belge hivernal, na ! A écouter, elle est top. Petite Coccinelle s'avère au fil des écoutes l'une de mes préférées : cette song aux arrangements pop/électro possède une dimension aérienne qui invite à la détente et à la relaxation, ce petit bijou est magique. Lors de l'écoute de Trois Accords, on ressent le ton particulièrement intimiste de cette song, Little apporte une interprétation douce amère à ce superbe titre introspectif.

Chanson de Fille est juste ma préférée : des lyrics intelligentes à propose de la jalousie envers d'autres filles, une Little émouvante et... un vrai enchantement pour les oreilles, on ne peut que succomber à son charme, pfft les autres filles je n'en ai rien à faire, seule Little compte tiens, elle est trop mimi ! Un pop song sophistiquée, c'est pas tous les jours que l'on trouve ce son dans la musique francophone. Les Petits Bouts de Moi débute de façon classique pour se transformer dès le refrain (qui lorgne du côté d' Outkast sur le morceau Hey Ya) en une fantaisie absolument délicieuse, une joyeuse sucrerie pour les oreilles. De Rien nous plonge dans une ambiance ouatée et atmosphérique, cette superbe lullaby sur fond de paroles mélancoliques vous charmera. ZZZ est une song plus minimaliste, pleine de douceur, qui retourne vers un aspect plus introspectif sur la vie de la jeune Little. C'est toujours du bonheur.

Sex, Drogue et Rock'n'Roll avec ses arrangements somptueux nous replonge dans une ambiance plus aérienne, plus rêveuse avec Little qui chante ses désillusions, un grand moment, une chanson superbe. Ce N'est Pas est une pop song délirante qui se rapproche plus que jamais de l'univers de -M-. Sur base de paroles qui racontent une déconvenue amoureuse elle en a produit une pop song légère, fraîche et fantasque. Ici Bas est une chanson plus dépouillée, plus simple dans sa structure et ses arrangements pour mettre en avant son texte sur les raisons de son existence. Un joli moment sincère. N'importe Quoi est une chanson délurée en forme de comptine, elle raconte tout et surtout n'importe quoi (elle raconte également son manque de connaissance musicales...), c'est une coquine cette Little, un charmante fin pour cet album qui est loin d'en manquer.

Le résultat est au-delà des mes espérances, je n'en attendais pas tant de cette jeune et jolie demoiselle dont la pop acidulée et sophistiquée m'a emballée. Un petit bijou qui vaut autant pour le très joli brin de voix de Little que pour les arrangements élégants apportent une profondeur de son et une ambiance douce et vaporeuse. Ce qui me conforte dans l'idée que Little est faite pour durer c'est que c'est elle qui assume l'entièreté de l'écriture et de la composition de l'album ce qui à 21 ans n'est pas donné à tout le monde. Son univers résolument original peut être rapproché par moments à celui de -M- ou d'Emilie Simon ( ce qui n'est pas pour me déplaire car ils représentent deux des rares artistes français dont je suis une grande amatrice) mais Little réussit le tour de force d'imposer son propre style sans que les références pleuvent. Beaucoup de fraîcheur, de la créativité et une artiste pétillante et attachante. A découvrir.

75/100 : un album réussit haut la main, beaucoup de douceur, de fraîcheur et d'imagination, bref une apparition enthousiasmante sur une scène musicale française rongée par la facilité ou présentant un visage prétentieux et élitiste.

En vidéos :

Je Veux Des Violons :



Chanson de Filles (version acoustique) :


N'importe Quoi (Version Acoustique) :


Je Veux Des Violons (Live à Taratata) :

4 commentaires:

Aurélie a dit…

en même temps en s'appelant Aurélie, ça aide aussi lol

jolie découverte

dubleudansmesnuages a dit…

J'adore!... Moi que je suis un grand consummateur de musique française, je suis heureux de trouver tel fraicheur dans une jeune chanteuse. Coccinelle est une vrai délice. Un dégouste comme un bonbon ... Tout doucement, de peur que ça fonde trop vite.
Cool Saab.
Et pour l'écriture blá-blá-blá, carte blanche blá-blá-blá ... voilà.
Denis fouille dans ses tiroirs et nous trouve des raretées toutes le ssemaines. Je suis content même si bcp de boulot.

sappho a dit…

Je connais Little depuis un moment, découverte sur Myspace.J'aime bien l'album mais je préférais les versions acoustiques.

Panda a dit…

Tout comme Sappho, j'ai une préférence pour les acoustiques (d'un côté j'ai découvert l'artiste par le biais d'une copine qui m'a montré y'a quelques mois de ça ces vidéos). ça se laisse écouter et le single "Je veux des violons" a été un bon choix pour lancer officiellement l'artiste.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails