Pages

lundi 20 juillet 2009

2009 - Ophelia Hope - Eponyme - Reviews - Chronique d'un Album pop subjuguant




Groupe cosmopolite Ophelia Hope est composé de deux membres norvégiens (dont la délicieuse vocaliste Ingrid Ophelia), d'un australien qui compose et joue de l'instrument, d'un anlglais aux percussions et d'un producteur italien ! Cependant, l'âme de leur musique pop aux douces effluves folk et jazzy est indubitablement scandinave : douce, élégante, romantique, délicate, dotée de ce mélange unique de chaleur et de fraîcheur. J'ai été émerveillée de leur découverte. Certes, leur musique n'a rien de révolutionnaire (tant mieux pour moi perso) mais leur univers musical est superbement travaillé, ce premier album éponyme sorti au début de l'année 2009 possède une ambiance unique : on se sent comme dans un cocon lumineux et chaleureux. Que cela soit dans le cadre d'une musique acoustique ou plus symphonique, le groupe a créé des magnifiques pièces de pop musique harmonieuses aux refrains et arrangements sublimes, le tout parsemé d'une légère mélancolie flottante.

Albatross et Next To You ouvrent sur une note féerique l'album. Ces deux chansons ont grandement contribué à mon coup de coeur pour ce groupe. Des arrangements sophistiqués pour ces morceaux de pop aérienne survolé par la voix angélique d'Ingrid. Deux merveilles qui marqueront mon année musicale pop. Whatever... (Love Is) est un morceau plus enlevé qui donne la banane. Subtil, frais et magnifique. Sattelite Boy avec son instrumental d'une grâce japonisante séduit et attise l'envie d'en entendre davantage. Un bijou. Plus acoustique, New Years' Eve met en avant la suavité de la voix d'Ingrid qui illumine ce morceau aux arrangements jazzy. Superbe. Sombre et épique, Beautiful Tears est l'un des highlight de l'album, j'en ai encore des frissons à son écoute. Une nouvelle merveille illuminée par la présence vocale d'Ingrid. Un vent de fraîcheur est amené par One Life Stand qui semble une belle suite au morceau Albatross. Enchanteur. Burtonien dans son ambiance, Constitution Day continue à séduire l'auditeur sans baisse de régime, que du contraire. Superbe. Wallflower possède également une ambiance particulière remplie de douceur et de luminosité. Une perle qui en amène la venue d'une autre When You Rain et son rythme soutenu propose une belle pop entraînante. Dead End clôture en apothéose sur une note de bonne humeur collective qui souffle une douce brise de liberté. Le paradis.

Un premier album incroyablement maîtrisé : des refrains entêtants, des arrangements somptueux, une interprète envoûtante et surtout une atmosphère ensorcelante qui fait de cet album un indispensable de 2009.

Note Finale : A++

MySpace

Site Officiel / Blog

Ou Acheter ?

Cdon.com

Cdbaby


Ophelia Hope - Ophelia Hope

3 commentaires:

Daniel a dit…

Pas un seul commentaire ??? tes lecteurs dorment ? ;-)

Une découverte pour moi, musique très riche, c'est difficile d'en faire ressortir toutes les influences. Certains thèmes et arrangements me rappelle un peu The Mummers... que du bon :-)

Quentin a dit…

je trouve pas l'album en DL pour me faire une idée, mais ca donne envie :)

saab a dit…

@ Daniel: ah les vacances expliquent peut être la diminution des com' mais je trouve ceux qui restent sont plus motivants ;-)

@ Quentin :
l'album est vraiment bon, du genre à acheter les yeux fermés.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails